Image
Image
Economie sur la facture d’électricité
Image
Encombrement réduit
Image
Confort optimisé

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Le puits rafraîchissant est une solution de rafraîchissement passive qui peut être couplée à un émetteur comme le plafond chauffant rafraîchissant.

Dans ce couplage, le rafraîchissement est possible grâce à la température du sol qui est utilisée comme une source froide naturelle.

Le principe est simple et économique.

L’eau circulant dans le plafond est envoyée, grâce au circulateur utilisé pour le chauffage l’hiver, dans le circuit d’eau présent soit dans les fondations de la maison (environ 800ml de canalisation), situé à 80cm de profondeur, soit dans le jardin (sur une surface équivalente à 10% de la surface de la maison en moyenne). L’eau se rafraichit alors (entre 18 et 20°C) puis remonte dans le plafond pour abaisser la température de l’habitation, assurant un confort d’été avec une température intérieure comprise entre 22 et 26°C au plus fort de la canicule.

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de la maison sont, quant à eux, assurés par la chaudière à condensation.

Cette solution performante apporte le confort attendu par vos clients grâce au couplage du puits rafraîchissant avec un plafond hydraulique. En effet, la technologie de cet émetteur conjugue réactivité thermique (augmentation ou réduction de la température de 1°C/heure) et très faible température. De plus, sa grande surface émissive évite les risques de condensation

En mode froid (exemple puits placé sous les fondations)

En mode chaud (exemple puits placé dans le jardin)

COMPOSITION

CONCEVOIR RT 2012 AVEC CETTE SOLUTION

  • Pour répondre aux exigences d’EnR de la RT2012, il faut y associer un équipement tel que des panneaux photovoltaïques ou un CET par exemple. En effet, le puits rafraîchissant, bien que fonctionnant comme une pompe à chaleur naturelle, n’est pas considéré comme une énergie renouvelable.
  • Vous pouvez envisager un bâti dont l’efficacité bioclimatique sera proche du Bbiomax.

QUELS PROJETS ÉQUIPER DE CETTE SOLUTION ?

Cette solution convient à tous types de maisons et toutes zones climatiques.

Quelques précautions sont à prendre selon le type de sol :

  • Sur un sol rocheux, seule la solution du puits situé dans le jardin peut s’appliquer (absence de fondations béton sous la maison).
  • Une pose sur un terrain argileux est en revanche à éviter (risque de gonflements des argiles avec une hausse de température).

AVANTAGES POUR VOUS, CONSTRUCTEUR

  • Une installation simple en une journée
  • Plus de surface habitable disponible
  • Des équipements indépendants

AVANTAGES POUR VOTRE CLIENT

  • Des économies d’énergie en mode rafraîchissement (seul le circulateur génère une consommation électrique : environ 3 euros sur la période estivale)
  • Un confort multi-saison et multi-usage très réactif et performant (tant pour le chauffage, le rafraîchissement et l’ECS en continu)
  • Une installation invisible et peu encombrante (aucune visibilité dans la maison et sur le terrain)
  • Faible coût d’entretien (uniquement sur la chaudière à condensation)

ENTRETIEN

Obligatoire : maintenance de la chaudière à condensation

Coût moyen d'entretien annuel : de 120 € à 150 € TTC*

* Prix constaté sur un panel de prestataires en 2020

PRIX PUBLIC (fourni posé)

Le coût de l’installation du puits passif varie selon la longueur nécessaire de tuyaux passant dans les fondations pour un rafraîchissement optimum.

Par ex :

  • sur une maison de 91 m2, le coût est estimé à 2 000 € HT fourni/posé* avec un bâti standard RT2012 (Bbio= Bbiomax)
  • sur une maison de 120 m2, le coût estimé est de 2500 € HT fourni/posé* avec un bâti standard RT2012 (Bbio = Bbiomax)

En l’associant à une chaudière à condensation, le coût global de la solution bâti/système n’est pas plus élevé qu’un couplage du plafond avec un système actif (par ex PAC hybride ou PAC double service).

*source Innovert

FABRICANTS

  • Innovert
  • Thermacome

Pour en savoir plus, voir l’article « Le puits rafraîchissant comme système passif »