Image
Image
20 à 30 % + performante
Image
Coût d’investissement compétitif
Image
Encombrement réduit
Image
Facilité de pose

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

La PAC hybride est un combiné qui rassemble dans un seul et même pack : une PAC électrique de petite puissance (<5kW pour une maison neuve), une chaudière gaz à condensation de puissance comprise entre 24 et 30 kW (murale ou au sol, avec ou sans ballon ECS en fonction des fabricants), et un module hydraulique permettant l’échange thermique entre la PAC électrique et la chaudière.

Grâce à son système de régulation intelligente, cette solution utilise la chaudière à condensation et la pompe à chaleur de manière alternative ou mixte, pour offrir en permanence le meilleur rapport performance /consommation énergétique.

  1. 1. Les besoins en chauffage sont couverts par la pompe à chaleur lorsque la température extérieure est douce, et par la chaudière à condensation, en complément ou en intégralité, lorsque les températures sont basses.
    Coefficient de performance recommandé pour la pompe à chaleur électrique : entre 3,5 et 4,5.
    Puissance recommandée pour la pompe à chaleur électrique : inférieure à 4 kW.
  2. 2. L’eau chaude sanitaire peut être produite à 100% par la chaudière à condensation, ou préchauffée par la pompe à chaleur. Si la pompe à chaleur assure le préchauffage, un ballon est nécessaire.
  3. 3. Le rafraîchissement est assuré par la PAC exclusivement grâce à l’utilisation d’une vanne 3 voies dans la boucle thermodynamique. La puissance de rafraîchissement est comparable à la puissance de chauffe en régime +35°C/+18°C, et le « COP froid » est généralement légèrement supérieur.

COMPOSITION

  • Une chaudière à condensation
  • Une pompe à chaleur de 4kW environ
  • Un émetteur de rafraîchissement (ventilo-convecteur ; plancher chauffant rafraîchissant* ; plafond chauffant rafraîchissant)
  • Un ballon d’eau chaude **

* La puissance frigorifique est limitée pour les planchers rafraîchissants, par les risques de condensation à une réduction de 3 à 4 °C de la température ambiante. La fonction rafraîchissement nécessite par ailleurs la mise en place d’une sonde d’humidité sur le départ du plancher chauffant-rafraîchissant.

** Principalement lorsque la pompe à chaleur assure le préchauffage de l’eau chaude sanitaire

LES TYPES D'INSTALLATIONS POSSIBLES EN FONCTION DES CONTRAINTES D'ESPACE

Les chaudières hybrides murales

La version sans unité extérieure ou systèmes monobloc

Cette version intègre une pompe à chaleur air/eau et une chaudière à condensation en un seul équipement pour une solution ultra compacte et très simple à installer. Cette conception toute intégrée vous évite l’installation d’un équipement à l’extérieur du logement. En revanche, les diamètres des percements en façade sont beaucoup plus importants (= l’air qui circule).

La version avec unité extérieure ou systèmes bi-bloc

La chaudière à condensation, le condenseur et le module hydraulique sont installés à l’intérieur de la maison et une unité est placée à l’extérieur pour la PAC. La liaison entre les deux peut être hydraulique ou avec un fluide frigorigène (PAC de type split).

Cette solution présente l’avantage que les percements de la façade sont de diamètre faible.

De plus, sans aucune emprise au sol, la chaudière peut être installée au-dessus d’un autre équipement (lave-linge par exemple) pour un encombrement limité.

La chaudière hybride au sol

Avec unité extérieure

La chaudière à condensation et le ballon d’eau chaude sont installés à l’intérieur de la maison, la PAC à l’extérieur. Cette déclinaison de la chaudière hybride vous assure un très grand confort en eau chaude. En fonction de votre aménagement, vous avez le choix entre un ballon intégré à la chaudière ou un ballon séparé.

CONCEVOIR RT 2012 AVEC CETTE SOLUTION

  • Vous répondez à l’exigence d’une EnR grâce à la pompe à chaleur, qui utilise une énergie gratuite et inépuisable (les calories présentes dans l’air) pour restituer du chauffage. Vous devez cependant veiller à ce que le système contribue à hauteur d’au moins 5 kWhep par m2, par an, au Cep global de la maison.

  • Vous devez envisager un bâti légèrement renforcé en fonction de la zone climatique. Pour anticiper son impact, vous pouvez considérer qu’il sera nécessaire de prévoir :
    - un Bbio inférieur de 0 à 10% au Bbio max en zone Nord (H1a, H1b, H1c, H2a, H2b)


    - un Bbio inférieur de 5 à 20% au Bbio max en zone Sud (H2c, H2d, H3)

QUELS PROJETS ÉQUIPER DE CETTE SOLUTION ?

Cette solution s’adresse à tout type de maison, quelles que soient l’orientation et la zone climatique.

AVANTAGES POUR VOUS, CONSTRUCTEUR

  • Alternative aux solutions classiques type split
  • Tarif compétitif au regard d’une PAC air/eau double service
  • 1 seul intervenant pour la pose (plombier-chauffagiste)

AVANTAGES POUR VOTRE CLIENT

  • Optimisation constante de la consommation énergétique grâce à la régulation automatique

  • Utilisation de l’énergie la moins chère à tout moment
  • Confort 4 saisons
  • Image marketing du produit hybride
  • Un confort assuré et sécurisé : le chauffage est assuré en toute circonstance via la chaudière ou la PAC, indépendamment l’un de l’autre ou de manière combiné (idem pour l’eau chaude sanitaire en cas de préchauffage par la PAC)

ENTRETIEN

Obligatoire : maintenance de la chaudière à condensation (env. 120€)

Conseillé : maintenance de la pompe à chaleur

Coût moyen d'entretien annuel global Chaudière à condensation + PAC : de 200 à 300 € TTC

* Prix constaté sur un panel de prestataires en 2019

PRIX PUBLIC (hors pose)

De 4500 € HT à 10 000 € HT* pour une PAC hybride réversible

* Prix public indicatif hors pose constaté auprès d’un panel de catalogue fabricants 2014

FABRICANTS

  • Chaffoteaux
  • De Dietrich
  • Saunier Duval