En poursuivant votre navigation sur construirogaz.grdf.fr vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. La poursuite de la navigation vaut accord au dépôt des cookies sur votre terminal. Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, En savoir plus.

Le puits rafraîchissant comme système passif

Innovation 15/07/2019
Partager avec: Linkedin

Cette solution consiste à coupler leplafond rayonnant hydraulique à un puits rafraîchissant. Dans ce couplage, c’est la température du sol au niveau des fondations qui est utilisée comme source froide naturelle. Le plafond est relié à une boucle d’eau qui passe dans les fondations de la maison. C’est la circulation de l’eau préalablement rafraîchie dans les fondations qui permet l’abaissement de température du logement lors de son passage dans le plafond.


(1) Le stock de fraîcheur est réalisé dans les fondations en béton à 80 cm de profondeur, dans lesquelles circule un réseau de tubes PER.


(2) Le plafond rafraîchissant absorbe la chaleur à l’intérieur du logement par échange thermique.


(3) Grâce à une régulation thermostatique, lorsque la température du logement est supérieure à la température de consigne,


(4) le circulateur de 25 W fait circuler l’eau du plafond vers les fondations où elle se rafraîchit.

Quels sont les + du puits rafraîchissant ?

La technologie de l’émetteur conjugue réactivité thermique (faible inertie, augmentation ou diminution de 1°C en 2 à 4 minutes) et très faible température. L’eau du circuit remonte des fondations entre 18 et 20°C, ce qui est suffisant pour rafraîchir efficacement le logement sans générer de condensation grâce à sa grande surface émissive (en savoir plus sur leplafond chauffant rafraîchissant).

On peut également noter :

  • L’absence de ventilation forcée comme pour les ventilo-convecteurs ou les Splits (bruit, courant d’air)
  • L’absence d’entretien (salissures, filtres et siphons)
  • L’absence de gradient thermique
  • L’absence de vitesses d’air dans la zone d’occupation

Les objectifs de confort pour vos clients sont ainsi atteints.

Quels sont les bénéfices pour le client ?

5 grands bénéfices se démarquent pour vos clients dans cette solution performante, innovante et respectueuse de l’environnement :

  1. 1- Le gain de place et une discrétion visuelle dans la maison
  2. 2- Un confort multi-saisons et multi-usages très réactif (en mode chauffage comme en mode rafraîchissement)
  3. 3- Des économies d’énergie grâce à un système passif. A la différence d’une solution active de production de froid (Pompe à chaleur ; Split), la seule consommation électrique est celle de la pompe basse consommation servant à faire circuler l’eau du puits vers le plafond.
  4. 4- Une installation simple et compatible avec des équipements matures tels que la chaudière à condensation
  5. 5- Une maintenance annuelle nécessaire uniquement sur la chaudière à condensation

Quel est son coût ?

Le coût d’une installation du puits passif est variable. Il dépend de la longueur de tuyaux passant dans les fondations nécessaire au bon rafraîchissement.
Cette longueur dépendra de la surface de la maison à rafraîchir.
Sur une maison de 91m2 habitables, le coût est estimé à 2000€ HT fourni posé (source Innovert).

Couplé à une chaudière à condensation, le coût global de la solution bâti/système ne dépasse pas celui d’un couplage du plafond à un système actif type PAC hybride, PAC Air/Eau.

Pour aller plus loin
Des constructeurs ont déjà réalisé des maisons intégrant le puits rafraîchissant, en partenariat avec GRDF. Si vous aussi, vous souhaitez en savoir plus pour étudier et optimiser cette solution afin de l'intégrer à votre catalogue,contactez votre interlocuteur dédié en région.

Crédits photos : Innovert