En poursuivant votre navigation sur construirogaz.grdf.fr vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. La poursuite de la navigation vaut accord au dépôt des cookies sur votre terminal. Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, En savoir plus.

Prix du gaz : nouvelles baisses des tarifs réglementés en juin et juillet 2020

Réglementation 06/07/2020
Partager avec: Linkedin

Aux mois de juin et juillet 2020, les tarifs réglementés du gaz ont enregistré de nouvelles baisses.

Au 1er juin, la baisse a été de -2,8% en moyenne (hors taxes et CTA) au regard du barème en vigueur applicable au 1er mai(1). Selon les calculs de la Commission de Régulation des Energies, la répercussion de cette baisse sur la facture de gaz des foyers français concernés (clients au tarif réglementé ou en offre de marché indexée sur ces tarifs) se fait de façon différenciée selon l’option tarifaire à laquelle ils ont souscrit, qui dépend des usages du gaz :

  • -0,7% pour le tarif BASE (usage cuisson)
  • -1,5% pour le tarif B0 (usages cuisson et eau chaude)
  • -2,9% pour le tarif B1 (usage chauffage)

Puis une nouvelle diminution de 0,3% a de nouveau été notifiée au 1er juillet par rapport au barème applicable depuis le 1er juin 2020.

Depuis janvier 2019, et suite à de fortes baisses recensées en ce début 2020 (jusqu’à -4,6% en moyenne au 1er avril 2020), la baisse cumulée des tarifs réglementés atteint 25,3% au 1er juin 2020(1).

Dans le cadre du processus d’extinction progressive des tarifs réglementés du gaz mis en place par la loi Energie-Climat, il n’est désormais plus possible de souscrire un nouveau contrat au tarif ré-glementé. Le site d’information Energie-Info du Médiateur National de l’Energie vous permet desuivre l’évolution des tarifs réglementés et decomparer les prix des offres de fourniture de gaz.

Pour suivre l’évolution du prix des énergies de chauffage, vous pouvez consulter lebaromètre des énergies, qui recense les données de prix du gaz et des principales énergies de chauffage depuis 2007.

Comment est calculé le tarif réglementé du gaz ?

En application du code de l’énergie, les tarifs doivent couvrir les coûts supportés par l’opérateur historique, qui se décomposent de la façon suivante :

  • Les coûts d’approvisionnement en gaz naturel*
  • Les coûts d’accès aux infrastructures (transport, distribution et stockage du gaz)
  • Les coûts de commercialisation (dont les coûts d’acquisition des certificats d’économie d’énergie)

*A noter : les coûts d’approvisionnement du gaz naturel sont révisés chaque mois en fonction d’une formule tarifaire désormais indexée en totalité sur les prix de marché européens du gaz

1Baisse moyenne des tarifs réglementés de vente d’Engie, hors taxe et contribution, source : https://www.cre.fr/Documents/Presse/Communiques-de-presse/evolution-mensuelle-des-tarifs-reglementes-de-vente-de-gaz-d-engie7