En poursuivant votre navigation sur construirogaz.grdf.fr vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. La poursuite de la navigation vaut accord au dépôt des cookies sur votre terminal. Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, En savoir plus.

Réfléchir sur le futur des solutions gaz naturel : la mission des Lab GRDF

Innovation 02/05/2018

Partager avec: Linkedin

En recherche constante d’innovation, GRDF a mis en place dès novembre 2017, les Lab GRDF, un espace de réflexion commune sur les solutions gaz d’avenir. Créés pour favoriser l’échange, ces Lab permettent d’aller à la rencontre des partenaires de la filière en régions afin de faire émerger les prochaines opportunités de développement.
Retour sur un projet aux enseignements riches et prometteurs.

Lancement d’une dynamique d’innovation commune

A l’origine de cette initiative, un questionnement sur l’avenir de l’énergie gaz dans les logements de demain, et plus spécifiquement de la chaudière à condensation, solution phare dans l’habitat neuf.

Comment réinventer les solutions gaz pour contrer une image historique de la chaudière gaz démodée versus des solutions EnR inside tendances perçues comme innovantes et performantes ?

Après plusieurs mois de réflexion sur les nouveaux équipements gaziers pour les logements de demain, les équipes de GRDF ont souhaité challenger leurs premières idées auprès de leurs clients et de la filière gaz, en créant un véritable « réseau d’innovateurs gaz ».

L’objectif ? Enrichir les pistes de réflexion en y apportant une vision terrain afin d’identifier, dans une approche exclusivement partenariale, le futur des solutions gaz naturel, sur la base de 3 axes majeurs :

  • Comment proposer demain une solution performante à coût maitrisé pour une cible primo-accédant ?
  • Quelles solutions gaz naturel pour répondre aux nouveaux besoins des clients (EnR, confort, espace, modularité, rafraîchissement,…) ?
  • Le futur sera bas carbone ! Comment les solutions énergétiques gaz naturel pourront continuer à être compétitives à l’avenir ?

C’est ainsi que fin 2017, la région Ouest a reçu le 1er Lab GRDF. Suivi des régions Est et Sud-Ouest dont les Lab se sont tenus respectivement les 13 décembre 2017 et 06 mars 2018. Au total, ce sont 30 partenaires de la filières qui se sont prêtés au jeu de ce tour de table. 

Un bilan qui ouvre des perspectives optimistes

Après 6 mois de déploiement dans 3 régions significatives, les équipes dressent un bilan positif. En partant de 3 questions fondamentales relatives aux besoins des usagers, aux implantations dans le logement et aux solutions adéquates pour répondre aux attentes, de nouvelles perspectives engageantes ont émergé et plusieurs axes de travail ont été identifiés.

Les premières conclusions annoncent notamment que le vecteur air se présente comme un bon levier pour les logements ayant des faibles besoins de chauffage et les petites surfaces. Il est également un axe de développement pour les problématiques de rafraîchissement rencontrées dans le sud de la France. Sur ce sujet, les solutions de rafraîchissement passif ouvrent un champ d’action prometteur.
En parallèle, diminuer les puissances de chauffage des appareils, augmenter l’autonomie vis-à-vis du réseau électrique, entre autres grâce à des appareils connectés et intelligents ou encore favoriser la mixité des solutions énergétiques de façon efficace (par ex : PV en autoconsommation et couplage à l’énergie gaz naturel) sont également des points mis en avant lors des échanges.
Enfin, les solutions de préfabrication ont été évoquées et devraient se développer.

Encore prospectives mais résolument orientées confort, modernité, optimisation des coûts et respect de la réglementation environnementale, les solutions partagées lors de ces Lab Innovation démontrent que le gaz a bel et bien sa place dans l’écosystème de l’énergie en répondant aux enjeux de la transition énergétique.
Une ambition qui ne peut être réalisable et réalisée que si elle est portée dans une vision collective et partenariale commune.