Image
Image
40 à 60% de réduction de la facture d’eau chaude sanitaire
Image
Faible coût d’investissement
Image
Encombrement réduit

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

  1. Le capteur solaire positionné sur le toit récupère la chaleur dégagée par le soleil et la transfère au fluide caloporteur qu’il contient. Certains capteurs sont autovidangeables afin d’éviter tout effet de surchauffe ou de gel du fluide caloporteur lorsque le chauffe-eau est à l’arrêt (période de vacances par exemple). Dans ce cas, ils intègrent un dispositif permettant de faire redescendre ce fluide en bas du circuit. Une pente minimale entre le capteur et le ballon est alors nécessaire pour assurer cette fonctionnalité.

  2. Le ballon monovalent récupère la chaleur du fluide caloporteur à travers un échangeur et fournit l’eau chaude sanitaire. Le ballon utilisé dans cette solution contient un seul échangeur thermique en contact avec le circuit solaire. Il diffère donc des ballons classiques, dans lesquels l’eau chaude sanitaire est maintenue en température par la chaudière, via un deuxième échangeur.

  3. La chaudière à condensation assure le chauffage de la maison ainsi qu’un appoint instantané en eau chaude sanitaire en cas de faible ensoleillement ou demande en eau chaude importante par exemple.

COMPOSITION

  • Une chaudière à condensation
  • Un capteur solaire de 2 à 2,5 m2, classique ou autovidangeable
  • Un ballon monovalent de 100 à 200 litres

CONCEVOIR RT 2012 AVEC CETTE SOLUTION

  • Vous pouvez envisager un bâti dont l’efficacité bioclimatique sera proche du Bbiomax. Cette solution performante sera donc économiquement avantageuse.
  • Vous répondez à l'exigence d’une énergie renouvelable (EnR) grâce au panneau solaire.
    - en disposant d’un capteur d’une surface utile de plus de 2 m2, orienté entre sud-est et sud-ouest avec une inclinaison comprise entre 20 et 60 degrés
    et / ou
    - en contribuant à la production d’énergie primaire à hauteur de 5 kWh d'énergie renouvelable, ou plus, par année et par m2

QUELS PROJETS EQUIPER DE CETTE SOLUTION

La compacité et la performance de cette solution conviennent parfaitement aux maisons de surface inférieure à 130 m2. Vous pouvez également envisager cette solution pour une maison plus grande, en prévoyant une chaudière plus puissante.

Une orientation plein sud ainsi qu’une inclinaison du toit entre 30 et 45° permettent d’atteindre un rendement optimal.

AVANTAGES POUR VOUS, CONSTRUCTEUR

  • Réduction des contraintes liées au bâti, dans le respect du Bbiomax
  • Facilité d’installation grâce à des capteurs simples à intégrer et un ballon léger et compact
  • Encombrement réduit grâce à un ballon qui peut être placé sous la chaudière
  • Tarif compétitif

AVANTAGES POUR VOTRE CLIENT

  • Recours au solaire, une énergie propre, gratuite et inépuisable
  • Tarif 30% inférieur à celui d’un chauffe-eau solaire classique
  • 40 à 60% des besoins en eau chaude sanitaire couverts par le solaire, avec un confort d’utilisation identique à celui fourni par une chaudière
  • Faible encombrement du ballon

ENTRETIEN

Obligatoire : maintenance de la chaudière à condensation
Conseillé : maintenance du chauffe-eau solaire

Coût moyen d'entretien annuel: de 150 € à 200 € TTC*

*Prix constaté sur un panel de prestataires en 2014

PRIX PUBLIC

De 4000 € HT à 6000 € HT*

*Prix public indicatif hors pose constaté auprès d’un panel de catalogue fabricants 2014

FABRICANTS

La plupart des fabricants de chaudières ont développé une offre de chauffe-eau solaire optimisé :

  • Atlantic
  • Chappée
  • ELM Leblanc
  • Vaillant
  • Chaffoteaux
  • De Dietrich
  • Saunier Duval
  • Viessmann